Le Groupe ALIPA est fier de vous annoncer que Michèle Detaille, son Administrateur, vient d’être nommée à la présidence de la Fedil. Le conseil d’administration s’est réuni ce mercredi 6 mars et l’a désignée pour succéder à Nicolas Buck, amené à présider l’UEL.

La Fedil, un organe important pour l’industrie

La Fédération des Industriels Luxembourgeois, rassemble, depuis 1918, des industriels et des entrepreneurs pour contribuer au développement économique du Grand-Duché de Luxembourg. Il s’agit d’un relais essentiel entre ses membres et les pouvoirs nationaux et internationaux.

La présidence de Michèle Detaille va démarrer sur les chapeaux de roue à un moment où le patronat doit faire entendre sa voix auprès du gouvernement luxembourgeois sur des dossiers importants comme les deux jours de congé supplémentaires, la mobilité des frontaliers ou la flexibilité du temps de travail.

La flexibilité est d’ailleurs un sujet important pour le Groupe ALIPA avec un nouveau projet : AlipaFlex, une réflexion sur l’organisation du temps de travail. Le projet a pour but de voir s’il est possible d’aller plus loin dans la flexibilité des horaires en autorisant les employés à venir plus tard ou repartir plus tôt.

Michèle Detaille, une femme engagée

À 61 ans, Michèle Detaille gravit encore les échelons. Bourgmestre à 25 ans de Vaux-sur-Sûre (Belgique) de 1983 à 2000 elle a également été parlementaire et vice-présidente du PRL, parti réformateur et libéral (ancien MR). En 1996, elle arrive au Grand-Duché pour reprendre la société NO-NAIL BOXES et développer ce qui est devenu le Groupe ALIPA.

L’intérêt pour la chose publique ne l’a pas quittée. Elle s’est tissée un solide réseau d’affaires et de relations au Luxembourg. Classée en quatrième position, en 2017, du Paperjam Top 100 des décideurs économiques les plus influents du Luxembourg, Michèle Detaille va pouvoir contribuer à la promotion d’un secteur industriel de plus en plus diversifié.

Après avoir été nommée en tant que vice-présidente en juillet 2018, Michèle Detaille est la première femme à présider la Fedil. Son mandat ne prendra effet qu’à partir du 25 avril, date de la prochaine assemblée générale.